Les Croissants, c’est fini.
Le jeudi 6 juin 2019, un an et demi après notre 1re émission, le Tribunal de Commerce de Paris a prononcé la liquidation judiciaire de Les Croissants SAS, la société éditrice des Croissants.

D’où vient cette situation ?

Les Croissants SAS est une entreprise. Pour fonctionner, elle a besoin d’argent ! Nos abonnés en ont fourni une partie – notamment lors de notre lancement, et via les abonnements chaque mois – mais la majorité du financement a été apportée par Stan, son fondateur, le temps que l’entreprise devienne rentable ou que nous trouvions des fonds pour financer sa croissance.

Notre plan de bataille pour Les Croissants était celui d’une start-up : démarrer le service, puis grâce à la preuve de concept puis de marché que notre app proposait, lever des fonds auprès d’investisseurs privés et institutionnels.

Cela fait plus d’un an que nous cherchons des fonds auprès d’investisseurs, de business angels et de proches. Hélas, nous n’avons jamais réussi à réaliser un tour de table suffisant pour garantir la poursuite viable du projet.

Stan n’ayant plus d’économies à injecter dans l’entreprise, nous sommes en manque de trésorerie et ne pouvons plus payer nos dettes… c’est la cessation de paiement.

Qu’est-ce que ça veut dire, la liquidation judiciaire ?

Un mandataire judiciaire s’assure désormais de transformer tout ce qui reste des Croissants en argent sonnant et trébuchant. Son but est de pouvoir payer les dettes de l’entreprise avec ces liquidités : les salaires de l’équipe et leurs cotisations, les dernières factures de nos fournisseurs (les serveurs par exemple), notre loyer, etc.

Cela veut aussi dire qu’avec cette décision de justice, nous ne pouvons pas prendre de nouveaux abonnés, et que le site, comme l’app, ne seront bientôt plus disponibles, tout comme les contenus du brunch.

Vous l’aurez compris en creux : cela veut également dire qu’il n’y aura plus d’émissions à partir du vendredi 7 juin 2019.

Mais alors… il n’y aura plus d’émissions pour me réveiller ?

Hélas, non, plus d’émissions matinales. Nous n’avons plus d’argent pour payer ceux qui travaillent chaque jour depuis plus d’un an pour vous proposer la meilleure matinale personnalisée chaque matin, donc nous ne pouvons plus faire de nouvelles émissions à partir du vendredi 7 juin.

Jusqu’à quand l’application fonctionnera ?

L’app fonctionnera jusqu’au vendredi 7 juin. Puis elle ne vous réveillera plus. Les serveurs pourront, par la suite, s’éteindre à tout moment – nous ne savons pas encore quand.

Comment ça se passe pour mon abonnement ?

Si le mandataire judiciaire ne trouve pas de repreneurs, il sera hélas perdu : Les Croissants SAS n’existera plus, et il ne sera plus possible de vous rembourser le reste de votre abonnement, ni de vous diffuser les émissions qui étaient prévues.

Si vous avez gagné un abonnement d’un mois grâce à maRATP, et que vous n’avez pas pu activer votre code, signalez-vous auprès du service client RATP au 34 24 (service gratuit / prix de l’appel).

Au delà de nos situations personnelles, c’est vous, les abonnés qui êtes au centre de nos regrets. Nous sommes sincèrement, profondément désolés de cette situation.

…et pour vous, comment ça se passe ?

Toute l’équipe des permanents (Corentin, Tatiana et Thomas), mais aussi celle des chroniqueurs (Benjamin, Pierre-Alexandre, Angèle, Laura, Xavier, Élodie, Omar et Patrick) devrait être licenciée économiquement dans les jours suivants la décision du tribunal, dans le cadre de la liquidation.

Stan, lui, n’était pas salarié. Il perd son activité principale et toutes les économies qu’il avait investies dans Les Croissants.

Une fois les dernières émissions enregistrées, nous irons boire des coups dans un bar, avant d’aller vers de nouvelles aventures, chacun de notre côté.

Bon. Du coup, comment je me lève après le 7 juin ?

Nous étions les seuls à proposer une matinale personnalisée à notre connaissance, mais vous pouvez sans doute trouver votre bonheur dans la pléthore de podcasts et autres émissions disponibles chaque jour !

Par exemple :

  • Programme B, de nos confrères de Binge Audio, propose un reportage chaque jour sur les enjeux de notre monde. C’est aussi le cas du Parisien, via Code Source.
  • France Inter permet de podcaster son journal de 6 h, de 7 h ou de 7 h 30. La qualité de leur journal n’est plus à prouver, et le tout sans publicité (mais… sans Tatiana !).
  • Pour les chroniques, il faudra jongler avec d’autres podcasts – mais vous pourrez y retrouver certaines de vos voix favorites, comme celles de Thomas, de Benjamin, d’Angèle, d’Omar, de Pierre-Alexandre, de Patrick et même celle de Corentin.

Comment faire si je veux vous aider ?

C’est hélas trop tard : à moins que vous ne soyez un repreneur, il n’y a plus grand-chose à faire pour que l’activité de l’entreprise « Les Croissants SAS » continue.

Vous pouvez toujours suivre l’équipe sur les réseaux sociaux, nous y envoyer des (gentils) mots ou simplement raconter à vos amis que Les Croissants, c’était bien.

Pourquoi avoir fait cette page ?

Beaucoup d’entreprises s’arrêtent sans crier gare, en laissant tout en plan. Tout du long de notre aventure, nous avons voulu faire les choses « bien », du mieux qu’on pouvait tout au moins avec nos petites ressources et notre petite expérience.

La moindre des choses que nous pouvions faire, c’était de vous expliquer ça simplement et clairement, sans trop de jargon, comme nous le comprenons.

Bien que ce sera notre mandataire judiciaire qui a désormais la main pour la suite, n’hésitez pas à poser vos questions à Stan par e-mail. Il y répondra au mieux.

Les Croissants
Hi-Scores

780 chroniques
11 731 éléments audios

357 émissions
1 575 433 éditions différentes

107 738 € de chiffre d’affaires
126 500 € investis au total

2 prix de la profession
19 matinaliers et alumnis

et surtout…
1 815 abonnés différents ♡

Merci à Morgane, Geoffroy, Thomas, Benjamin, Lucie, Michel, Marie, Audrey, Angèle, Pipomantis, Laura, Xavier, Tatiana, Élodie, Camille, Omar, Patrick, mais aussi à Arnaud, Oriane, Alice et Yann, pour avoir apporté leur savoir-faire, leur énergie et leurs contributions au quotidien pour faire vivre cette matinale.

Merci aussi à Frédéric, Céline, Gaëtan, Paulo, Alex, Knarf, Blast, Jean-Daniel, Tristram, Nicolas, Pat, François, Mago, Agathe, Mathieu, Augustin, Edmond, Laurent, Jean-Christophe, Jonathan, Solène, Frank, Tchak, Simon, Jan, Quentin, tous les Capitaines, et toutes celles et ceux qui nous ont aidés à faire que ce projet puisse démarrer et réveiller des milliers d’auditeurs pendant des centaines d’émissions matinales.

Merci enfin… à vous toutes et tous, abonné·e·s ♡ ou simples internautes, qui avez cru en nous. Vous savoir à l’écoute chaque matin était un privilège.

À bientôt sur Internet,

Stan, Corentin et toute l’équipe des Croissants